Algérie: Gros scandale sur les 4 millions de signatures de Bouteflika.

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Bouteflika

Bouteflika

Selon une information publiée par El Khabar, et reprise par Algérie Politique, le Directeur de la CNAS de la ville d’Oum el Bouaghi, et néanmoins élu local, aurait recueilli 170 000 signatures pour le candidat Bouteflika à l’insu dessupposés signataires. Il serait même possible que des personnes décédées fassent partie de cette grosse liste.

Le président-candidat Bouteflika n’était astreint qu’à se prévaloir de 75000 signatures, mais il a voulu a voulu frapperles esprits, en faisant recueillir par ses npmbreux relais, dont celui de l’administration, plus de 4 millions desoit le quart de l’electorat, en l’espace d’une semaine.

L’opposition algérienne a qualifié cela d’“opération frauduleuse rondement menée”.

Ce directeur de la CNAS aurait donc fait remplir plus de 170 000 formulaires de soutien au président Bouteflika en utilisant les noms des assurés sociaux affiliés à son agence. Des personnes décédées figureraient dans le listing.

Ce qui suppose, si ce scandale se confirme, que le Directeur de la CNAS n’est pas seul à s’être impliqué dans cetteopération”, puisque les signatures doivent être validées par un magistrat, en la présence du signataire.

L’opposition qui parle de nombreuses violations de la loi électorale, affirme que le Staff de Bouteflika était au courant des trafics qui ont entaché cette collecte massive de signatures, et qu’elle les a encouragés.


Des voix se sont élevés pour demander au Conseil constitutionnel, l’invalidation de la candidature de Monsieur Bouteflika.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »